UE-Turquie : la grande supercherie


lundi 31 juillet 2017
2
0
0
 
 

L'Europe et la Turquie poursuivent leur dialogue politique, la chef de la diplomatie européenne venant même d'affirmer que ce pays reste candidat à l'adhésion alors que tout indique qu'il ne rejoindra jamais l'UE.


© Flickr - Adam Jones
C'est un jeu de dupes qu'ont poursuivi la chef de la diplomatie européenne et son homologue turc, mardi à Bruxelles. Pour sauver les apparences et  l'accord passé en mars 2016 entre Bruxelles et Ankara pour que la Turquie accueille, moyennant une aide substantielle, les migrants arrivés illégalement dans les îles grecques,  Frederica Moigherini n'a pas hésité à affirmer que « clairement la Turquie reste un pays candidat à l'adhésion ».  Cette déclaration, faite à l'issue d'une rencontre ministérielle UE-Turquie prévue de longue date, n'a convaincu personne. Les relations n'ont en effet jamais été aussi exécrables entre les « 28 » et Ankara et notamment avec Berlin alors que plusieurs Etats membres dont la France ne cachent pas, depuis des années, qu'ils opposeraient leur veto à l'adhésion d'un pays ne respectant pas les critères démocratiques exigés par l'Union et qui ne cesse de multiplier les violations des droits de l'homme depuis le coup d'Etat manqué de juillet 2016 contre le président Erdogan.

Mme Mogherini a d'ailleurs admis devant les ministres turcs des Affaires étrangères et des Affaires européennes,  Mevlut Cavusoglu et Omer Celik,  qu'en dépit des souhaits d'Ankara,  l'ouverture de nouveaux chapitres des négociations d'adhésion lancées en 2005,  serait « difficile en ce moment ». Quelques jours auparavant, l'Allemagne avait annoncé « une réorientation » de sa politique vis-à-vis de la Turquie, qu'elle a longtemps soutenue,  après l'arrestation à Istanbul de défenseurs des droits de l'homme, parmi lesquels un ressortissant allemand. Lundi, c'est le commissaire européen à l'élargissement, Johannes Hahn, qui avait indiqué que l'arrestation de défenseurs des droits de l'homme constituait une nouvelle faute de la Turquie. «  Elle devrait comprendre, a-t-il expliqué, que cela lui porte préjudice au milieu de la saison touristique ». De son coté le secrétaire général d'Amnesty International, Salil Shetty,  a exhorté, mardi, « l'UE à remettre à zéro ses relations » avec ce pays s'il ne met pas fin à la répression frappant tous les opposants au régime. Mais une majorité de capitales européennes ne souhaitent pas pour autant suspendre formellement les négociations d'adhésion avec la Turquie craignant de provoquer une rupture définitive des relations avec un partenaire clé, selon eux, pour la gestion de la crise migratoire et la lutte contre le terrorisme. « On continue donc à faire semblant qu'une adhésion turque reste possible alors que chaque nouvelle mesure prise par le gouvernement Erdogan devrait annoncer une rupture de ces négociations » observe un parlementaire européen.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, accélère, en effet, la répression et les purges, comme les déclarations hostiles aux Européens et à l'Allemagne en particulier. «  Nous n'avons pas de leçon d'humanité à recevoir de la part de ceux qui, pendant les deux conflits mondiaux, ont commis réciproquement les massacres les plus impitoyables, les plus sanglants et les plus sauvages » a-t-il déclaré mardi devant les députés du parti islamo-conservateur au pouvoir. Avant d'ajouter qu'il attendait des Européens « une relation basée sur l'égalité et le respect des droits souverains », faute de quoi « vous aurez une réponse pour chaque acte irrespectueux que vous commettrez ». 
 
Plus d'actualités
02/05/2017 | 12:30

Acteurs français du numérique : accélérez votre développement outre-Rhin !

Les premières rencontres franco-allemandes du numérique auront lieu le mercredi 10 mai à l'ESCP Europe. Organisées par Syntec Numérique et ses partenaires,...
Acteurs français du numérique : accélérez votre développement outre-Rhin !
12/07/2017 | 13:05

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République

Olivier Breton, éditeur et Directeur du magazine ParisBerlin, Marwan Lahoud, Président du Club ParisBerlin et Pr. Philippe Meyer, Président du Club de StaÃ...
Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République
26/06/2017 | 15:32

Un nouvel élan pour l'Europe

Les dirigeants des « 27 » , réunis jeudi et vendredi à Bruxelles, ont manifesté leur volonté de faire avancer l'Europe à l'initiative du couple franco-allemand...
Un nouvel élan pour l'Europe
24/05/2017 | 17:49

Deux journées pour célébrer l'amitié interculturelle de l'Europe

Le 27 et 28 mai 2017 se tiendra le 6ième « Festival of Europe » à l'Ile de Loisirs de Bois le Roi. Spectacles, concerts, bals, mais aussi des stands d'informations...
Deux journées pour célébrer l'amitié interculturelle de l'Europe
27/09/2017 | 10:05

L'ambitieux « plan Macron » pour une Europe souveraine, unie et démocratique

Emmanuel Macron a présenté, mardi à la Sorbonne, une série de propositions emblématiques et concrètes pour « refonder » l'Europe grâce notamment à une...
L'ambitieux « plan Macron » pour une Europe souveraine, unie et démocratique
Rédiger un commentaire
  
Nom *
Email *
Votre commentaire *
Erhalten Sie den deutsch-französischen Newsletter
und bleiben Sie jeden Monat auf dem Laufenden über aktuelle europäische Geschehnisse
OK
Observatoire des pôles d'excellence

Coming soon : le premier observatoire digital des pôles d'excellence en Europe

Entdecken Sie die Produkte in unserem Onlineshop: die aktuellen sowie vorangegangenen Zeitschriften, einzelne Artikel zum downloaden ( 2€ pro Artikel), und weitere Artikel von ParisBerlin (Bücher, T-Shirts, Tassen und vièles mehr) !
BOSH
© All Contents |  Kontacts | Impressum
{POPUP_CONTENT}