L'ambitieux « plan Macron » pour une Europe souveraine, unie et démocratique


mercredi 27 septembre 2017
30
0
1
 
 

Emmanuel Macron a présenté, mardi à la Sorbonne, une série de propositions emblématiques et concrètes pour « refonder » l'Europe grâce notamment à une coopération franco-allemande accrue symbolisée par un nouveau traité de l'Elysée.


© Flickr - Charles Clegg

Face aux grands défis de la défense et de la sécurité, des migrations, du développement, du changement climatique, de la révolution numérique et de la régulation d'une économie mondialisée, l'Europe ne peut pas se permettre « de garder les mêmes politiques, les mêmes habitudes, les mêmes procédures, le même budget » et encore moins « choisir la voie du repli national » estime Emmanuel Macron. Le Président de la République propose donc « la seule voie qui assure notre avenir », c'est-à-dire «  la refondation d'une Europe souveraine, unie et démocratique ». Pour y parvenir, il a décliné, dans un discours à la Sorbonne, toute une série de propositions destinées  à « lancer le débat » au niveau européen « avant la fin de l'année » en souhaitant que la France et l'Allemagne signent un nouveau traité de l'Elysée le 22 janvier prochain pour renforcer leur coopération, le but ultime étant que d'ici 2024, les deux pays intègrent totalement leurs marchés en appliquant les mêmes règles à leurs entreprises.

Pour garantir sa sécurité, Emmanuel Macron souhaite que l'Europe se dote d'une force d'intervention, d'un budget de défense et d'une doctrine commune. Pour lutter contre le terrorisme, il propose qu'une Académie européenne du renseignement garantisse la coopération des différents services des Etats membres, une force commune de protection civile complétant le dispositif. Pour répondre au défi migratoire, un Office européen de l'asile permettrait d'accélérer et d'harmoniser les procédures nationales, une police européenne des frontières garantissant leur gestion, un nouveau partenariat étant développé avec l'Afrique pour tenter d'y fixer les candidats à l'exil. L'Europe doit, par ailleurs, selon le Président, être le chef de file d'un développement durable en se dotant notamment d'une taxe à ses frontières  et d'un « prix juste » pour le carbone, d'un programme industriel de soutien aux véhicules propres et en réformant sa politique agricole pour assurer sa souveraineté alimentaire. Pour être à la pointe de l'innovation et d'une régulation adaptées au monde numérique, l'Union devrait créer une Agence pour l'innovation de rupture finançant des champs de recherche nouveaux, comme l'intelligence artificielle et garantir la confiance et l'équité dans la transformation numérique en repensant notamment ses systèmes fiscaux. Enfin, pour que la zone euro trouve sa place dans le monde, Emmanuel Macron souhaite qu'elle possède des instruments nécessaires, notamment un budget lui permettant de financer des investissements communs, une convergence fiscale et sociale accrue étant facilitée en fixant des critères rapprochant progressivement les modèles nationaux.

Cette refondation ne peut se faire, selon le Président, qu'en l'expliquant et en y associant les citoyens. Il souhaite donc que pendant six mois, des débats nationaux et locaux soient organisés l'an prochain dans toute l'Union et qu'en 2019, en utilisant le quota des députés britanniques partants, des listes transnationales soient créées au sein du Parlement européen. Les institutions de l'Union doivent, quant à elles, être modernisées, la Commission notamment ne comptant plus que 15 membres, la France envisageant ainsi de renoncer à « son » commissaire. Toutes ces avancées, note  E. Macron, ne se feront pas à « 27 ». Il propose donc que les pays qui veulent aller plus loin et plus vite puissent le faire, ces coopérations restant ouvertes à tous. « Macron peut compter sur nous » a rapidement réagi Siegmar Gabriel, le ministre allemand des Affaires étrangères, favorable à une relance de la coopération franco-allemande. La tâche d'Angela Merkel s'annonce plus difficile. Elle devra composer sa nouvelle coalition, vraisemblablement avec les Libéraux, avant de réagir officiellement et ses nouveaux alliés sont, à priori, peu favorables à une relance aussi ambitieuse de l'Europe. Jean-Claude Juncker a salué le discours « très européen » du chef de l'Etat français. Mais les partis nationalistes et eurosceptiques risquent de le juger dangereux, plusieurs pays de l'Est refusant vraisemblablement cette intégration accrue, qu'ils combattent déjà sur de nombreux fronts.
Plus d'actualités
31/05/2017 | 10:01

Urban Europe - Conférence sur les villes européennes de demain

Une conférence autour de l'avenir des zones urbaines en Europe est organisée le vendredi 2 juin 2017 par le Mouvement Européen France et la Mairie de Paris.
Urban Europe - Conférence sur les villes européennes de demain
17/05/2017 | 10:09

Macron et Merkel veulent renforcer le couple franco-allemand pour relancer l'Europe

Comme le veut la tradition, Emmanuel Macron a effectué , dès lundi, sa première visite officielle en Allemagne pour y rencontrer Angela Merkel,...
Macron et Merkel veulent renforcer le couple franco-allemand pour relancer l'Europe
16/06/2017 | 12:08

« Urban Europe : quand la ville européenne de demain se construit »

La crise climatique, la construction européenne au travers des réseaux urbains, des nouvelles technologies pour adapter les besoins à venir : ces sujets ont été...
« Urban Europe : quand la ville européenne de demain se construit »
12/07/2017 | 13:05

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République

Olivier Breton, éditeur et Directeur du magazine ParisBerlin, Marwan Lahoud, Président du Club ParisBerlin et Pr. Philippe Meyer, Président du Club de StaÃ...
Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République
24/04/2017 | 16:48

L'Europe derrière Emmanuel Macron

Nombre de dirigeants européens se sont félicités de la victoire d'Emmanuel Macron mais s'inquiètent que le score des candidats anti-européens et eurosceptiques...
L'Europe derrière Emmanuel Macron
Rédiger un commentaire
  
Nom *
Email *
Votre commentaire *
Erhalten Sie den deutsch-französischen Newsletter
und bleiben Sie jeden Monat auf dem Laufenden über aktuelle europäische Geschehnisse
OK
Observatoire des pôles d'excellence

Coming soon : le premier observatoire digital des pôles d'excellence en Europe

Entdecken Sie die Produkte in unserem Onlineshop: die aktuellen sowie vorangegangenen Zeitschriften, einzelne Artikel zum downloaden ( 2€ pro Artikel), und weitere Artikel von ParisBerlin (Bücher, T-Shirts, Tassen und vièles mehr) !
Université Frano-Allemande
© All Contents |  Kontacts | Impressum
{POPUP_CONTENT}